Eurovision 2018 : Un tweet à l’origine de la composition de « Mercy »

Latest news

    Au petit matin du 21 mars 2017, Grégory Leclerc, reporter à Nice Matin, est à bord de l’Aquarius, un navire de « SOS Méditerranée » qui mène des opérations de sauvetage de migrants au large de la Libye. La nuit a été chaotique et le bateau, qui s’apprête à rentrer au port sicilien de Catane, transporte un millier de personnes. Parmi elles, Taiwo, une Nigériane qui va accoucher à bord d’une petite Mercy.

    Immédiatement Grégory Leclerc relate cette naissance sur Twitter. A plusieurs centaines de kilomètres de là, Emilie Satt et Jean-Karl Lucas, le duo Madame Monsieur, sont en studio. La lecture des tweets du journaliste provoque « une décharge d’émotion » chez la chanteuse. Aussitôt, avec son mari, elle se lance dans l’écriture d’une chanson, qu’ils intitulent Mercy. Un titre avec lequel, ils ont remporté en janvier « Destination Eurovision », le télécrochet organisé par France 2 pour désigner la chanson représentant la France à Lisbonne.

    « Tout cela est un peu fou », lance Grégory Leclerc qui a découvert à l’automne l’histoire de la chanson dans un article de 20 Minutes. « Mercy est venue au monde à l’instant précis où nous touchions terre en Europe, tout un symbole », se souvient-il avec émotion. « Vers 8 h 30, quand la bonne nouvelle a été annoncée, médecins et bénévoles sont tombés dans les bras, les migrants ont commencé à entonner One love de Bob Marley. Mille voix à l’unisson, c’était bouleversant. Vous avez beau être journaliste, essayer d’avoir du recul, la force de cet instant est inoubliable. »

    Il n’aura fallu que deux jours à Madame Monsieur pour composer la chanson. L’histoire est relatée à la première personne. La narratrice est un « bébé d’une grande naïveté mais aussi d’une grande sagesse, elle a conscience du monde dans lequel elle arrive » note Emilie Satt, avant de préciser : « Le plus difficile a été de trouver les mots justes, sans exagérer, sans être moralisateur. Nous voulions une chanson solaire, qui fasse du bien. » Jean-Karl Lucas ajoute : « Au final, c’est un titre avec du fond, du sens, mais sur lequel on peut aussi danser, c’est cette dualité qui nous intéresse ».

    A l’Eurovision, samedi 12 mai, le duo pop pourra compter sur le soutien du journaliste de Nice Matin. Encore abasourdi par le destin de son tweet, il a fait le déplacement à Lisbonne. « J’avais embarqué sur l’Aquarius pour mettre des visages, des parcours sur le mot “migrant” », raconte-t-il. « Quel prolongement magnifique et inattendu ! Mercy est aujourd’hui le visage des migrants. »

    Emilie Satt et Jean-Karl Lucas, le duo Madame Monsieur.

    View the original article: http://www.lemonde.fr/televisions-radio/article/2018/05/11/eurovision-2018-un-tweet-a-l-origine-de-la-composition-de-mercy_5297700_1655027.html

    La petite fille et sa mère vivent pour l’heure dans un camp en Sicile où des journalistes de France Inter les ont retrouvées en avril. « Madame Monsieur sont en train de créer une association pour les aider et, à travers elles, tous les autres migrants », indique Grégory Leclerc. « Car ne perdons pas de vue qu’au moment où nous discutons, d’autres Mercy, dont on ne parlera jamais, se noient en Méditerranée. »

    Eurovision 2018 : Un tweet à l’origine de la composition de ” Mercy “

    La chanson qui défendra les couleurs de la France lors du concours, raconte l’histoire d’un bébé né à bord d’un bateau humanitaire en Méditerranée. Un titre qui doit tout ou presque… au tweet d’un journaliste de ” Nice Matin “.

    In the same category are

    2068, l’odyssée du théâtre français « Longue vie au Théâtre national de Strasbourg ! », s’est exclamé le ministre de la culture, Franck Riester. C’était le samedi 20 octobre, sur le coup...
    « Larry et son nombril » : l’emmerdeur intégral OCS, à la demande, série Curb Your Enthusiasm, créée, écrite et interprétée par Larry David, avait débuté en 2000, sur la chaîne câblée nord-américain...
    Franz Kafka, l’inépuisable Nouvelles et récits. Œuvres complètes I et Romans. Œuvres complètes II, de Franz Kafka, traduit de l’allemand (Autriche) par Isabelle Kalinowski, Jean...
    Brigitte Métra, l’architecture engagée Les architectes s’habillent en noir, c’est un lieu commun. Brigitte Métra ajoute toujours une touche de blanc. Une chemise, des motifs géométriques su...
    Théâtre : Yasmina Reza, une piste glissante La luge dévale les pentes. Quant à Arthur Schopenhauer, il estimait que vivre est une souffrance. En associant, dans son titre, l’image d’une glissade...
    Le peintre Jacques Monory est mort Il se définissait comme un « romantique égaré dans un monde sans romantisme ». Le peintre Jacques Monory, un des artistes les plus singuliers de la Fi...

    Leave a comment

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.