Breaking

Exposition : entre le Mexique et l’Europe, des échanges vifs

Latest news

    « L’Architecte Jesús T. Acevedo » (1915-1916), de Diego Rivera, huile sur toile, Mexico, INBA/Museo de Arte Alvar y Carmen Carrillo Gil.

    La cuisine lyonnaise ne connaissant pas de frontières, le Musée des beaux-arts de la ville donne son interprétation de la ­célèbre recette du pâté aux chevaux et aux alouettes – un cheval pour une alouette – avec son exposition « Los Modernos ». C’est ce que ressentiront en tout cas ceux qui la visiteront en pensant voir un panorama de l’art mexicain du XXsiècle. Certes, la proportion d’alouettes est un peu plus élevée : environ un tiers de l’exposition montre des artistes du Mexique, le reste étant consacré à nos vieux chevaux de retour, Matisse, Braque, Picasso et les suivants.

    C’est que le propos voulu par Sylvie Ramond, la directrice des lieux, est plus complexe que cela : l’idée est, à partir des collections du musée, mais aussi de celles du Museo Nacional de Arte de Mexico, du Museo de las Artes de l’université de Guadalajara, complétées grâce aux prêts de nombreux collectionneurs privés – tel un merveilleux petit autoportrait de Frida Kahlo qui appartint jadis à André Breton –, d’étudier les rapports tantôt fascinés, tantôt conflictuels qu’entretinrent les artistes européens et leurs homologues mexicains.

    Les Mexicains du début du XXe siècle découvraient, en débarquant à Paris, Cézanne, les fauves et les cubistes

    View the original article: http://www.lemonde.fr/arts/article/2018/02/12/exposition-entre-le-mexique-et-l-europe-des-echanges-vifs_5255383_1655012.html

    Conflictuels ? Sans remonter jusqu’à l’exécution de l’empereur Maximilien (1867), ni rappeler que la Légion étrangère célèbre toujours le souvenir de la bataille de Camerone (1863) et que le Douanier Rousseau laissait croire que ses jungles, qu’Apollinaire qualifiait de « paysages aztèques », étaient inspirées par son passage – inventé – sous l’uniforme dans le corps expéditionnaire français, on ne peut résister au plaisir coupable de relever que Frida Kahlo, invitée par Breton à exposer à ­Paris, qualifiait aimablement les surréalistes de « tas de fils de putes lunatiques et tarés »… Quant aux critiques français, les premières expositions de Diego Rivera aux Salons d’automne de 1911 et…

    Exposition : entre le Mexique et l’Europe, des échanges vifs

    ” Los Modernos “, au Musée des beaux-arts de Lyon, retrace les rapports des artistes au XXe siècle. La cuisine lyonnaise ne connaissant pas de frontières, le Musée des beaux-arts de la ville donne son interprétation de la ­célèbre recette du pâté aux chevaux et aux alouettes – un cheval pour une alouette – avec son exposition ” Los Modernos “.

    In the same category are

    L’écrivain Claude Courtot est mort « Ma vie ne tient qu’au fil poétique. » Placée en tête de l’annonce de sa mort publiée dans le carnet du Monde du samedi 11 août, au lendemain de son ...
    José Le Piez et les arbres à sons « Un jour de juin 1997, une de mes sculptures s’est mise à chanter. » Un souvenir fort, dont José Le Piez s’étonne encore. La chose s’est produite dan...
    Les guerres de Don McCullin, maître de la photographie britannique Le photographe a refermé la porte de la chambre noire – la chambre de ses « fantômes », dit-il. C’est là qu’ils ont émergé, les « fantômes », dans ce ...
    A Locarno, le retour intranquille de Yolande Zauberman Après dix jours de fournaise tempérée par la climatisation des salles, le Festival du film de Locarno ferme ses portes samedi 11 août. Riche en divers...
    Poussés à se renouveler, les Oscars vont-ils « perdre leur âme » ? Vite, il fallait redorer la plus célèbre des statuettes américaines. Voilà plusieurs années que les Oscars, la grand-messe du cinéma américain, trave...
    Poussés à se renouveler, les Oscars vont-ils « perdre leur âme » ? Vite, il fallait redorer la plus célèbre des statuettes américaines. Voilà plusieurs années que les Oscars, la grand-messe du cinéma américain, trave...

    Leave a comment

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.