Arabic AR Chinese (Simplified) ZH-CN English EN French FR German DE Japanese JA Portuguese PT Russian RU Spanish ES Ukrainian UK

Breaking

Exposition : entre le Mexique et l’Europe, des échanges vifs

Latest news

    « L’Architecte Jesús T. Acevedo » (1915-1916), de Diego Rivera, huile sur toile, Mexico, INBA/Museo de Arte Alvar y Carmen Carrillo Gil.

    La cuisine lyonnaise ne connaissant pas de frontières, le Musée des beaux-arts de la ville donne son interprétation de la ­célèbre recette du pâté aux chevaux et aux alouettes – un cheval pour une alouette – avec son exposition « Los Modernos ». C’est ce que ressentiront en tout cas ceux qui la visiteront en pensant voir un panorama de l’art mexicain du XXsiècle. Certes, la proportion d’alouettes est un peu plus élevée : environ un tiers de l’exposition montre des artistes du Mexique, le reste étant consacré à nos vieux chevaux de retour, Matisse, Braque, Picasso et les suivants.

    C’est que le propos voulu par Sylvie Ramond, la directrice des lieux, est plus complexe que cela : l’idée est, à partir des collections du musée, mais aussi de celles du Museo Nacional de Arte de Mexico, du Museo de las Artes de l’université de Guadalajara, complétées grâce aux prêts de nombreux collectionneurs privés – tel un merveilleux petit autoportrait de Frida Kahlo qui appartint jadis à André Breton –, d’étudier les rapports tantôt fascinés, tantôt conflictuels qu’entretinrent les artistes européens et leurs homologues mexicains.

    Les Mexicains du début du XXe siècle découvraient, en débarquant à Paris, Cézanne, les fauves et les cubistes

    View the original article: http://www.lemonde.fr/arts/article/2018/02/12/exposition-entre-le-mexique-et-l-europe-des-echanges-vifs_5255383_1655012.html

    Conflictuels ? Sans remonter jusqu’à l’exécution de l’empereur Maximilien (1867), ni rappeler que la Légion étrangère célèbre toujours le souvenir de la bataille de Camerone (1863) et que le Douanier Rousseau laissait croire que ses jungles, qu’Apollinaire qualifiait de « paysages aztèques », étaient inspirées par son passage – inventé – sous l’uniforme dans le corps expéditionnaire français, on ne peut résister au plaisir coupable de relever que Frida Kahlo, invitée par Breton à exposer à ­Paris, qualifiait aimablement les surréalistes de « tas de fils de putes lunatiques et tarés »… Quant aux critiques français, les premières expositions de Diego Rivera aux Salons d’automne de 1911 et…

    Exposition : entre le Mexique et l’Europe, des échanges vifs

    ” Los Modernos “, au Musée des beaux-arts de Lyon, retrace les rapports des artistes au XXe siècle. La cuisine lyonnaise ne connaissant pas de frontières, le Musée des beaux-arts de la ville donne son interprétation de la ­célèbre recette du pâté aux chevaux et aux alouettes – un cheval pour une alouette – avec son exposition ” Los Modernos “.

    In the same category are

    Flic déchu, course contre la mort et autres ficelles au service du manga « Re: Load » Ce sont des ressorts classiques que Takumaru Sasaki met au service de sa série Re: Load, éditée depuis le début de février en France chez Doki Doki. L...
    Arts : la palette d’Hélène, l’autre Beauvoir C’est une curiosité. Le Musée Würth, près de Strasbourg, ­consacre une rétrospective à Hélène de Beauvoir (1910-2001), peintre oubliée et sœur cadette...
    A la Berlinale, la démocratie trébuche Deux élections présidentielles, l’une a eu lieu en 1986, l’autre aurait dû se tenir en 2016. La première en Autriche, la seconde en République démocra...
    Théâtre : « “Art”, c’est une guerre de mâles dominants » Au Théâtre Antoine, à Paris, Charles Berling, Jean-Pierre Darroussin et Alain Fromager incarnent Marc, Ivan et Serge, les trois personnages d’« Art »,...
    Jean-Noël Pancrazi : « Je me sens proche de cet imaginaire algérien » Je voulais leur dire mon amour, de Jean-Noël Pancrazi, Gallimard, 128 p., 12,50 €.Il aura fallu un demi-siècle pour que Jean-Noël Pancrazi revienne en...

    Leave a comment

    Your email address will not be published. Required fields are marked *