« House of Cards », quand les fous guident les aveugles


Robin Wright et Kevin Spacey, le couple infernal de « House of Cards ». Sur Netflix, à la demande

Le showrunner Beau Willimon ayant été évincé de House of Cards, c’est au duo formé par Melissa Gibson et Frank Pugliese, scénaristes depuis la troisième saison, que l’on doit cette saison 5, écrite avant l’accession de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis.

Une de leurs principales décisions, des plus judicieuses, a consisté à n’allumer, à petit feu, qu’une intrigue principale, jusqu’à l’incendie final – les saisons 3 et 4 avait souffert d’un « ventre mou » dû à de phagocyteuses sous-intrigues.

Lorsque commence cette cinquième saison, nous sommes à deux semaines de l’élection présidentielle qui oppose le président en place, Frank Underwood, et sa femme Claire, candidate à la vice-présidence, au républicain Will Conway.

« Nous créons la terreur »

Les placards et les sous-sols de la Maison Blanche regorgent de tant de cadavres politiques que cela commence à faire du bruit : Frank Underwood se retrouve sous le coup d’une enquête parlementaire et d’une minutieuse investigation menée par un coriace du Washington Herald. Qui plus est, les pronostics de victoire ne semblent guère favorables au couple macbéthien.

Qu’à cela ne tienne, jouant de l’actualité, pariant sur la terreur qu’inspire une Syrie à feu et à sang sous le joug de l’Organisation du califat islamique (ICO), les Underwood vont faire diversion en focalisant l’attention du pays sur la présence d’ICO sur le sol américain, pour mieux transformer la panique en xénophobie, en désir de vengeance patriotique et en besoin immédiat de sécurité… auquel seul peut répondre le président en place.

« Nous ne nous soumettons pas à la terreur, nous créons la terreur », commente pour nous Frank ­Underwood, qui, cette saison, s’adressera de nouveau souvent au spectateur – pour surligner son cynisme, nous présenter des personnages, ou expliquer des caractéristiques de la Constitution américaine.

Impériale Robin Wright

View the original article: http://www.lemonde.fr/televisions-radio/article/2017/06/02/house-of-cards-quand-les-fous-guident-les-aveugles_5137466_1655027.html

« Les…

In the same category are

6 Exercises to Sculpt Lean, Strong Legs Like Your Favorite Stars at the Grammys Tune into the Grammy Awards last night? Then you know that legs were having a major moment. From the red carpet to the performance stage, the limbs o...
Sélection livre : « Les Champs de l’audiovisuel » A l’heure où les frontières entre cinéma, télévision et Internet deviennent ­infiniment poreuses, où toute une nébuleuse professionnelle – distributeu...
TV – « Maisons de retraite : les secrets d’un gros business » Reportage sur France 3 à 23 h 20 En 2008, le premier numéro de l’émission « Les Infiltrés » (France 2) s’était intéressé aux maisons de retraite, mett...
The Best Teas for Sleep, Anxiety, Bloating, Cramps, and More   Got a bloated belly? There's a tea for that. And also one for the jitters, insomnia, even crippling period cramps. It turns out that herba...

Dont forget to “Like” us on Facebook


Need something to share, visit our sister site for the

‘News in the last 30 days”

in a clear concise package ….

 

If you are an artist or interested in art, visit our art website and read about todays artscene and browse some of our artist profiles

 

Comment on this story