Arabic AR Chinese (Simplified) ZH-CN English EN French FR German DE Japanese JA Portuguese PT Russian RU Spanish ES Ukrainian UK

Jérôme Garcin : « Faire revenir ceux qui ne sont plus »

Latest news

    L’écrivain et journaliste Jérôme Garcin, chez lui, à Paris, en 2018.

    Le Syndrome de Garcin, de Jérôme Garcin, Gallimard, 160 p., 14,50 €.

    La photographie est posée en évidence dans le salon. Le portrait, de tête, d’un cheval à la robe claire, balançant au vent, d’un mouvement d’encolure, un long toupet, une abondante crinière. Et on le reconnaît. N’est-ce pas Danseur, le lusitanien ­d’Anne-Marie, son épouse ? Jérôme Garcin sourit. Du coup, on cherche des yeux, près de clichés de famille, celle d’Eaubac, son trotteur français. Juste parce que revient en mémoire cette phrase de Théâtre intime (Gallimard, 2003) : « Désormais, dans nos vies, dans notre vie, il y aurait, pour donner de l’allégresse, de l’altitude et du défi, Danseur et Eaubac, le gris et le bai, (…) deux presque contemporains, deux voisins de box – huit jambes pour la grande aventure. Le prolongement d’un couple, une manière, peut-être, de consécration. »

    Théâtre intime pourrait d’ailleurs être un titre générique à l’œuvre de Garcin, tant il y fait confidence de ses sentiments, de ses questionnements, de ses longs chagrins et de ses joies soudaines. Du passé difficile, de la fragilité du présent. Cela affleure dans tous ses livres (une trentaine), romans, essais, dialogues, correspondance. Cela s’énonce dans son journal (Cavalier seul, Gallimard, 2006), et fait la trame et le fil de ses récits. Il vient d’en publier un nouveau, Le Syndrome de Garcin, histoire de filiation et d’origines où, héritier de toute une dynastie de médecins qui l’ont précédé, à commencer par ses deux grands-pères, il s’interroge sur la transmission, les ruptures, la disparition. Et l’oubli. Là, davantage encore, le théâtre intime devient théâtre d’ombres. « L’important, dit-il, est de faire revenir, exister à nouveau, ceux qui ne sont plus. »

    Pratique équestre

    View the original article: http://www.lemonde.fr/livres/article/2018/02/11/jerome-garcin-faire-revenir-ceux-qui-ne-sont-plus_5255076_3260.html

    Depuis La Chute de cheval (Gallimard, 1998), Jérôme Garcin n’a cessé de poursuivre…

    Jérôme Garcin : ” Faire revenir ceux qui ne sont plus “

    L’écrivain, journaliste à ” L’Obs ” et animateur du ” Masque et la Plume “, poursuit sa quête de soi et du temps effacé, commencée il y a vingt ans. Ses aïeux, dont deux grands-pères médecins, sont au cœur du ” Syndrome de Garcin “.

    In the same category are

    Mort du journaliste et écrivain espagnol Ramon Chao L’écrivain, essayiste et journaliste espagnol Ramon Chao est mort, dimanche 20 mai à Barcelone, à l’âge de 82 ans. Ex-critique littéraire pour Le Mond...
    « La renaissance culturelle du Cambodge est un travail de long terme » Alors que le Cambodge connaît une forte répression politique, à quelques mois des élections législatives du 29 juillet, la culture demeure un espace d...
    TV – « De Rouen à Hiroshima, la guerre en plein ciel » Documentaire sur France 5 à 22 h 35 En ce 17 août 1942, il fait très beau sur la Normandie. Agé de 27 ans, Paul Tibbets, jeune pilote de bombardier am...
    Dove Wants Everyone to Stop Chasing "Likes" No matter who you are, it's nearly impossible not to fall prey to the concept of hoping people "like" your social media posts -- whether it's a ph...
    Cannes 2018 : Cédric Herrou, de retour à Cannes en « officiel » Quand Cédric Herrou est arrivé à l’hôtel Carlton, un vigile lui a fait signe et l’a félicité pour son combat. L’agriculteur de la vallée de la Roya, p...
    Kate Winslet Says 'No' to Retouched Photos: 'We Have a Responsibility' We expect to see fiction on the big screen, but you can't always believe what you see in celebrity magazine spreads and high-profile ads, either. T...

    Leave a comment

    Your email address will not be published. Required fields are marked *