Nouvelle ère au Théâtre des 13 vents de Montpellier

Latest news

    L’auteur Olivier Saccomano et la metteuse en scène Nathalie Garraud.

    Le calme après les tempêtes : le Théâtre des 13 vents, Centre dramatique national (CDN) de Montpellier, a rouvert ses portes au public, mardi 9 octobre, dans une ambiance sereine et joyeuse. Ce n’était pas gagné. Ce bel outil théâtral, situé dans l’ensemble du parc et du château de Grammont, a été fragilisé par deux directions successives : celle de l’auteur Jean-Marie Besset (2010-2013), et celle de l’auteur, metteur en scène et trublion Rodrigo Garcia (2014-2017).

    Lors de la dernière saison menée par l’artiste hispano-argentin, la fréquentation du CDN a péniblement rassemblé quelque 10 000 spectateurs, un niveau historiquement bas. Les tutelles, l’Etat et la mairie de Montpellier en tête, ont donc eu à cœur de choisir une direction à même de remettre l’outil en état de marche. Mais il s’est ensuivi une autre bataille : la mairie avait un candidat – Jean Varela, qui fait un travail formidable à la tête du festival montpelliérain Printemps des comédiens –, Audrey Azoulay, qui était encore ministre de la culture, en avait d’autres : un duo formé par la metteuse en scène Nathalie Garraud et l’auteur Olivier Saccomano.

    Ils faisaient figure d’outsiders, mais ce sont eux qui ont été nommés par la ministre, en avril 2017, quelques jours avant l’élection présidentielle. Ils ont pris leurs fonctions le 1er janvier 2018 et ont dû travailler vite et bien, pour bâtir leur première saison, qu’ils ont ouverte en présentant leur (très bon) spectacle Othello, variation pour trois acteurs : conçu pour être joué un peu partout, il a déjà beaucoup tourné en France, et l’on a pu le voir au Festival d’Avignon en 2014.

    Nathalie Garraud et Olivier Saccomano, directeurs du Théâtre des 13 vents : « Dans le flou actuel sur ce que sont les missions d’un CDN, beaucoup de choses sont à inventer »

    View the original article: https://www.lemonde.fr/scenes/article/2018/10/12/nouvelle-ere-au-theatre-des-13-vents-de-montpellier_5368281_1654999.html

    Les Garraud-Saccomano ont une bonne idée de ce que veut dire la décentralisation théâtrale à la française, eux qui ont travaillé, avec leur troupe,…

    Nouvelle ère au Théâtre des 13 vents de Montpellier

    Article réservé aux abonnés Le calme après les tempêtes : le Théâtre des 13 vents, Centre dramatique national (CDN) de Montpellier, a rouvert ses portes au public, mardi 9 octobre, dans une ambiance sereine et joyeuse. Ce n’était pas gagné.

    In the same category are

    Brigitte Métra, l’architecture engagée Les architectes s’habillent en noir, c’est un lieu commun. Brigitte Métra ajoute toujours une touche de blanc. Une chemise, des motifs géométriques su...
    Théâtre : Yasmina Reza, une piste glissante La luge dévale les pentes. Quant à Arthur Schopenhauer, il estimait que vivre est une souffrance. En associant, dans son titre, l’image d’une glissade...
    Le peintre Jacques Monory est mort Il se définissait comme un « romantique égaré dans un monde sans romantisme ». Le peintre Jacques Monory, un des artistes les plus singuliers de la Fi...
    Jazz : Anne Paceo, tambour battant Plus proche d’Aznavour que de Piaf, question taille, Anne Paceo a 34 ans. Ce sourire constant, petit chignon et lunettes rondes, une détermination san...
    « The House That Jack Built » : portrait de l’artiste en psychopathe L’avis du « Monde » – chef d’œuvre Il y a, dans le nouveau film de Lars von Trier, trois motifs dont on pourrait dire, non pas qu’ils brisent forcéme...
    Le peintre et sculpteur espagnol Eduardo Arroyo est mort Il avait l’élégance d’un hidalgo, l’enthousiasme et la combativité d’un Don Quichotte. Le peintre et sculpteur espagnol Eduardo Arroyo est mort à Madr...

    Leave a comment

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.